Parenté et Paradoxe Debussy – Ravel séminaire du 8 au 13 Février

christine sourgins 2.jpg (591×379)Christine Sourgins

THERUEL_GERARD.jpg (200×293)Gérard Thérouel

 

 

 

Chers amis

Voici le programme du séminaire et en plus le grand bœuf du samedi 13 .

 

Séminaire de musique avec Chantal Stigliani du 8 au 12 Février à 15h.

 

Lundi 8 Février à 15h , présentation et Masterclasse de Chantal Stigliani.

 

Le Mardi 9 Février à 15h, Gérard Théruel  fera une Masterclasse sur Pelleas et Mélisande, et quelques mélodies de ces deux  compositeurs.

 

Le mercredi 10 Février à 15h  conférence de Christine Sourgins sur « Les impressionnistes ». Travail sur deux préludes de Debussy ensuite.

 

Jeudi et vendredi à 15h, travail sur les miroirs.

 

Le 13 Février à 19h concert des candidats avec beaucoup des surprises…!!!Participation exceptionnelle du quatuor de clarinettes « Anches Hantées », de la percussionniste Vassilena Serafimova, de la flûtiste Christel Rayneau…etc etc…

 

Cinq jours et un concert pour mieux connaitre ces deux compositeurs – phare Français: comprendre les arcanes de leur écriture, découvrir les secrets cachés entre les lignes, ré-inventer le toucher du clavier, entrer dans le contexte historique et cerner les influences de leur contemporains artistes.

Réservation au 0143264481/ 0619474437

mf2b26@gmail.com , philomuses@wanadoo.fr

Prix de masterclasse pour l’exécutant: 70 euros

Public 10 euros, ou forfait 30 euros pour la semaine.

Gratuit pour les étudiants ou professionnels.

 

Publicités

Chantal Stigliani: Dévotion Musicale

 CHANTAL STIGLIANI

Chantal Stigliani

Chantal Stigliani

Française d’origine Vénitienne, Chantal Stigliani fait ses études de piano traditionnelles à Paris au Conservatoire National Supérieur de Paris. En 1971 elle rencontre Yvonne Lefébure, qui sera un soutien décisif pour sa carrière et d’où naîtra une grande amitié. Premier prix du concours international Claude Debussy, Chantal Stigliani a hérité de son maître le goût des subtilités de la musique française. Dépositaire de la tradition orale directe, Yvonne Lefébure a transmis à ses disciples les secrets de ceux qu’elle a côtoyés au début du siècle dernier : Debussy, Ravel, Dukas, Emmanuel, Fauré… Chantal Stigliani offre aujourd’hui à travers ses masterclasses la continuité de cette expression dont la couleur originale et le style sont si caractéristiques de l’esprit français (En Grèce, Bulgarie, USA, Japon). Elle enregistre l’œuvre intégral pour le piano de Paul Dukas chez Naxos. Mais son grand favori reste J.S. Bach dont le contrepoint haut en couleurs convient particulièrement au piano moderne. Elle a enregistré l’intégrale des inventions, partitas, suites anglaises, sonates pour flutes et piano avec Gérard Bourgogne et un C.D.de pièces isolées comme la fantaisie chromatique et fugue, concerto italien… Chantal Stigliani se produit en France, en Allemagne, en Angleterre, en Suède, aux USA, au Canada, au Japon, en Hollande, en Bulgarie, en Italie, en Grèce comme soliste- en récital et avec orchestres- ou chambriste en sonate avec Anatole Liebermann, violoncelliste, Anton Martynov, violoniste ou Gérard Bourgogne, flûtiste. Elle aime particulièrement le partage et la correspondance entre les Arts, traités en musique de chambre. Elle fait au Canada la création d’une musique de Patrice Sciortino écrite pour un ballet chorégraphié par Michel Caserta, donne de nombreux spectacles de poésie –musique : Rilke – Bach avec Laurent Terzieff, Mallarmé – Debussy avec Tassos Vandis (en Grèce fondation Melina Merkouri), Milosz- Mozart avec Pascale de Boysson, et joué en tournée avec la compagnie « La Hulotte » le mélodrame de Tennyson ‘Enoch Arden’ sur une musique de Richard Strauss avec Jacques- Marie Legendre. En Suède elle reprend avec Harriet Anderson des nouvelles de Maupassant qu’elle avait jouées avec Anne Le Fol. Aujourd’hui elle s’amuse avec la combinaison de notes et de mots qu’elle articule avec sa fille Emilie Chevrillon, comédienne. Elle est fondatrice et directrice artistique de l’association PHILOMUSES dont le but est de promouvoir des artistes de talent de disciplines différentes, provoquant des rencontres entre peintres, compositeurs, poètes pour qu’ils trouvent un dialogue enrichissant en décloisonnant leur univers artistique. Elle crée dans le même esprit des ateliers d’enfants pour les ouvrir au monde des arts d’une manière à la foi éducative, ludique et variée : à travers la musique, la danse, l’histoire de l’art et le mime. Elle lance une nouvelle association, PYXIS, (la boussole en grec), qui est une structure d’accompagnement et de promotion pour de jeunes artistes de disciplines différentes.

CHANTAL STIGLIANI

Born French of Venetian origin, Chantal Stigliani completed her piano studies at the Paris Conservatoire National Supérieur de Paris. In 1971, her encounter with Yvonne Lefébure, who provided a decisive support for her career, marked the beginning of a great friendship.

the continuum of this expression, whose original colour and style characterize the french spirit. She has recorded the complete piano works by Paul Dukas for Naxos. But her true favourite remains J.S Bach, whose highly colourful counterpoint is particularly suited to the modern piano. She has recorded the complete Inventions, Partitas, English suites, Sonatas for flute and piano with Gérard Bourgogne as well as a CD of isolated pieces such as the Chromatic Fantasy and Fugue, the Italian Concerto. or as a chamber musician in sonatas with Anatole Liebermann, cellist, Anton Martynov, violonist, or Gérard Bourgogne, flutist.

She is particularly fond of enabling true sharing and correspondance amongst all the art forms, as if they were chamber music. Thus she created in Canada the score that Patrick Sciortino wrote for a ballet chreographed by Michel Caserta ; she performed in various shows associating music and poetry : Rilke – Bach with Laurent Terzieff, Mallarmé – Debussy with Tassos Vandis  (in Greece the Melina Merkouri Foundation), Milosz – Mozart with Pascale de Boysson, and she played with the company « La Hulotte » Tennyson’s melodrama « Enoch Arden », on a music by Richard Strauss with Jacques-Marie Legendre. She performed around some of Maupassant’s short stories with Harriet Anderson, resuming a previous performance with Anne Le Fol. She now enjoys playing with notes and words in a joyful combination with her daughter, actress Emilie Chevrillon.

She is the founder and artistic director of PHILOMUSES, and association whose goal is to promote talented artists from different disciplines, bringing together painters, composers and poets so that they can experience a mutually enriching dialogue by expanding their respective artistic universes. Similarly, she has created workshops for children, in order to open them up to all the arts in an educational, playful and varied manner, through music, dance, art history and mime. More recently, she has launched a new association, PYXIS (compas in greek), a support and promotion structure for young artists from different disciplines.