PIZZICATO.lu

Unkonventioneller Bach

06/03/2019

Johann Sebastian Bach: Das Wohltemperierte Klavier BWV 846-869 (Teil 1); Chantal Stigliani, Klavier; 2 CDs Calliope CAL1856; Aufnahme 01/17 & 01/18 Veröffentlichung 01/19 (105′) – Rezension von Alain Steffen

Diese Einspielung des 1. Teiles von Bachs Wohltemperiertem Klavier ist in vielen Hinsichten eine wahre Entdeckung. Gerade dieses monumentale Klavierwerk wirkt von den meisten Interpreten mit allergrößter Hochachtung gespielt. So auch von Chantal Stigliani, die ihre Interpretation aber nicht mit zu viel Ehrfurcht und Ernst überlastet, sondern sich traut, eigene Wege zu gehen. Stigliani zeigt Bach nicht als Puristen oder musikalischen Übervater, dessen Werke mit seidenen Handschuhen behandelt werden müssen, sondern als einen humorvollen, phantasievollen und jovialen Mann, der mitten im Leben steht. Das heißt, Chantal Stigliani spielt die Präludien und Fugen mit sehr viel Bodenständigkeit, Dynamik und Freude.

Anstatt vor Ehrfurcht zu erstarren, zeigt die französische Bach-Spezialistin, was es heißt, sich einfach nur an Bachs Musik zu erfreuen und sie dabei leuchtend, virtuos und lebensfroh zu spielen. Zudem gelingt es Chantal Stigliani,  jedes Präludium & Fuge-Doppel auf sehr individuelle Weise zu interpretieren und dabei eine Vielzahl an Gestaltungsmöglichkeiten aufzuzeigen. Anstatt starrer Formen lebt ihr Bach von wechselnden Farbenspiel, feinsten dynamischen Abstufungen und einer musikalischen Schlichtheit, die einen ganz anderen Blick auf dieses Werk wirft und es auf einmal quasi für alle zugänglich macht. Wollen Sie wirklich einmal Spaß an Bachs Musik haben und sich auf jede Note freuen? Dann ist Chantal Stiglianis Interpretation des Wohltemperierten Klaviers BWV 846 – 869 genau die richtige Aufnahme und zudem eine neue Referenz neben den großartigen Einspielungen von Richter, Gould, Tureck und Nikolayeva.

In her Bach performances Chantal Stigliani choses a very personal way. It’s a virtuoso, luminous and joyful Bach and certainly a recording to be referenced.

Johann Sebastian Bach: Le clavier bien tempéré BWV 846-869 (1ère partie); Chantal Stigliani, piano; 2 CD Calliope CAL1856; Enregistrement 01/17 et 01/18 de sortie 01/19 (105 ‘) – Compte rendu de Alain Steffen

Cet enregistrement de la première partie du Clavier bien tempéré de Bach est à bien des égards une véritable découverte. Surtout ce travail de piano monumental semble être joué par la plupart des interprètes avec le plus grand respect. Comme Chantal Stigliani, qui ne surcharge pas son interprétation de trop de révérence et de sérieux, mais ose suivre son propre chemin. Stigliani ne présente pas Bach comme un super-père puriste ou musical dont les œuvres doivent être traitées avec des gants de soie, mais comme un homme humoristique, imaginatif et jovial en pleine vie. En d’autres termes, Chantal Stigliani joue les préludes et les fugues avec beaucoup de réalisme, de dynamisme et de joie.

Au lieu de craquer, le spécialiste français de Bach montre ce que signifie simplement profiter de la musique de Bach et la jouer brillante, virtuose et enjouée. En outre, Chantal Stigliani réussit à interpréter chaque doublé Prelude & Fugue de manière très individuelle, tout en présentant diverses options de conception. Au lieu de formes rigides, son ruisseau vit d’un jeu de couleurs changeant, des nuances dynamiques les plus fines et d’une simplicité musicale qui donnent à cette œuvre une vision complètement différente et la rendent soudainement accessible à tous. Voulez-vous vraiment profiter de la musique de Bach et attendez-vous chaque note avec impatience? Ensuite, l’interprétation du Clavier bien tempéré BWV 846-869 par Chantal Stigliani est exactement le bon enregistrement et une nouvelle référence aux côtés des grands enregistrements de Richter, Gould, Tureck et Nikolayeva.

Dans ses prestations de Bach, Chantal Stigliani a choisi une manière très personnelle. C’est un Bach virtuose, lumineux et joyeux et certainement un enregistrement à référencer.…

Publicités

J.S. Bach « Clavier Bien Tempéré » 1 er livre disponible de 25 Janvier

Ce premier livre du clavier bien tempéré résume tout ce qu’était Jean-Sébastien Bach : un homme qui aimait la vie sous toutes ses formes. Jubilation, tendresse, amour, passion, espoir, regrets… tous les sentiments humains sont inscrits dans sa musique.

Evidemment sa foi chrétienne et son profond respect pour le Créateur forment une trame de fond que l’on ne peut ignorer. Mais cet aspect de sa personnalité lui donne parfois une réputation austère, alors que l’amour qui conduit ses actes et son écriture n’ont rien de sombre : même ses Passions, marquées par les souffrances de la Croix ouvrent un pan de Ciel pour montrer qu’au bout il y a la Résurrection.

Quel compositeur a la faculté de traverser les siècles sans prendre une ride comme lui ? Qu’on le joue en jazz, d’une manière conformiste, sur une guitare électrique ou un piano de concert très moderne, quelle que soit l’interprétation, vite, lente, staccato ou legato, la construction est si parfaite que tout est cohérent. Rien ne peut l’émousser. Cela tient du miracle..!

Concours Internationale pour instrumentistes et compositeurs « Music and Earth » Sofia, Bulgarie de 22 -26 Avril 2017

Présidente du jury au concours Music and Earth de Sofia, Chantal Stigliani a attribué le Prix Philomuses à Arda Mustafaoglu, 14 ans et Damian Stoev, 9 ans, pianistes. Ces deux jeunes artistes seront produits à l’Espace Philomuses l’an prochain. Par ailleurs elle offre un accompagnement aux deux Grands Prix du concours: Zornitsa Illarionova violon,  et le Duo Piano – Trompette Nadejda Tsanova et Petar Makedonski. Chantal Stigliani a donné à l’issue du concours un récital dédié aux différents styles et touchers qu’offre le piano moderne (Scarlatti au clavecin, Bach-Liszt à l’orgue, Bach encore avec des inventions pour le clavicorde, Mozart au pianoforte, Debussy au piano sans percussion et Ravel haut en couleurs!)

17 Juin Concert de Musique de chambre à l’Eglise Ecossaise Chantal Stigliani piano et Anatole Liebermann violoncelle

 

Chantal Stigliani et Anatole Liebermann

Concert de musique de chambre le samedi 17 juin à 20h à l’église Ecossaise  17 Rue Bayard 75008

Chantal Stigliani piano, et Anatole Liebermann violoncelle , joueront Miaskowski, Schostakovitch, et Smirnov.

Réservation 0607945097

M° Franklin Roosevelt, Champs – Elysées – Clemanceau